thème : Festoyer
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

vendredi 7 décembre 2018 à 21h

Moha le fou, Moha le sage

Théâtre d'après le roman de Tahar Ben Jelloun (Editions du Seuil et Points) par la Cie Agit'Théâtre

Soirée proposée par l'association cazèrienne Avancez Culturel

Durée : 50 minutes - Tout public à partir de 12 ans.

Tarifs : 8 € Adulte/ 5€ réduit (Adhérents, enfants, familles, chômeurs..)

C'est un grand poème sur la conscience de la terre et du temps, une légende indienne, pensée de sable, rempart à l'ordre et au pouvoir.

Pensée de sable…

Qui, au Maghreb, ne connaît Moha ? On l'a entendu déclamer sur une place publique. On l'a vu déchirer de vrais billets devant une banque. Il a tiré au clair l'étrange histoire d'une ancienne et puissante famille, su le secret de l'esclave noire et celui de la petite domestique, chacune interdite de parole. Il a pris à parti le technocrate et le psychiatre, conversé avec Moché, le fou des Juifs, et avec l'Indien, cet autre exclu. Arrêté, tué, enterré, Moha ne cesse de parler - et sa parole ne peut tarir car elle est la tradition maghrébine même, la vérité lyrique qui résiste. Moha raconte son peuple, Tahar Ben Jelloun raconte Moha : allez donc arrêter le vent sur les sables.

Ce sera encore une fois le Maghreb et sa part africaine qui sera mis en jeu dans cette histoire. Depuis des années l'Agit travaille le point de collision entre les deux cultures, africaine et occidentale, comme un champ d'aventure pour inventer la rencontre en dehors de tout rapport hégémonique d'une culture sur une autre , en questionnant aussi la forme théâtrale à partir des diverses formes populaires d'expression.

Sur une idée originale de Mohamed Manseri dit « CHIKO »

Adaptation : François Fehner et Mohamed Manseri

Mise en scène : François Fehner

Avec : Mohamed Manseri (CHIKO), José Fehner (musique)


Le Chant profond contemporain

Dans notre univers chaotique, nous comprenons qu'il est désormais impossible de méconnaître les forces nouvelles qui brisent et refaçonnent toutes nos conceptions de l'existence et de l'art. Ces forces qui font éclater l'enveloppe de l'individu sont bien les forces des peuples - lesquels maintenant se définissent les uns par rapport aux autres.

Aujourd'hui, l'univers est exploré dans sa totalité géographique, il n'y a plus moyen d'ignorer tel ou tel peuple de la terre. Aujourd'hui plus qu'hier, nous ne pouvons envisager notre vie ni notre art en dehors de l'effort terrible des hommes qui, de races et de cultures différentes, tentent de s'approcher et de se connaître. Aujourd'hui le cercle est fermé, nous voici tous dans le même lieu : et c'est la terre tout entière. Dès lors naît et se développe le Tragique de notre époque, qui est celui de l'Homme en face des peuples, celui du destin personnel confronté à un destin collectif. Ce fondement éternel de la Tragédie redevient celui des grandes œuvres du Chant Profond contemporain.

Edouard Glissant

Pour ceux et celles qui le souhaitent, le spectacle est précédé de lectures partagées (textes d'auteur.e.s francophones) à la Médiathèque de Cazères de 18h à 19h, puis d'un repas partagé (Gratuits).

Source : message reçu le 8 novembre 18h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir