thème : Festoyer
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 13 octobre 2018 à 21h

Histoire intime d'Elephant man
Fantazio

théâtre

  • Martres de Rivière Samedi 13 octobre à 21h00
    salle des fêtes
  • Montespan Dimanche 14 octobre à 17h00
    salle des fêtes.

    entrée 12€ et 5€ / tous publics à partir de 14 ans / durée : 1h15

Histoire intime d'Elephant Man - Fantazio

© Nicolas JoubardImage précédenteImage suivante

Seul en scène et sans sa fameuse contrebasse, Fantazio se (dé)livre, dans une performance théâtrale poétique, chaotique et cathartique !
« Ce solo traduit les voix multiples qui m'ont nourri, m'encombrent, m'empêchent de dormir et débordent des parois de la peau ».
Sacré personnage, à la fois musicien et performeur, Fantazio vient vous raconter l'Histoire intime d'Elephant Man. Cette histoire, c'est un peu la sienne, faite de fragments et de bribes de son enfance, de ses souvenirs. Avec un goût prononcé pour les mots et un grand sens de l'humour, il convoque, tour à tour, des personnages pour dresser le portrait d'une folie ordinaire qui l'anime. Les images s'enchaînent, dans une sorte de chaos organisé, comme dans un labyrinthe de mots, un dédale poétique, où l'on s'égare avec grand plaisir pour mieux se retrouver.
Derrière sa table, entre ombre et lumière, il interroge les difformités, les anomalies d'un monde qui nous collent parfois trop au visage… une occasion pour lui de tomber (un peu !) ce masque d'Elephant Man.

spectacle accueilli en partenariat avec l'ONDA - Office national de diffusion artistique et avec l'aide du réseau En rue libre

Fantazio

Fantazio collectionne les appellations contrôlées : musicien, comédien, auteur compositeur-interprète, improvisateur, histrion, trublion, poil à gratter… Des appellations forcément réductrices qui laissent de côté la profondeur du personnage pour ne mettre en avant que sa fantaisie. Alors qu'il y a du fond chez le contrebassiste chanteur.
Engagé et engageant, il poursuit une démarche on ne peut plus cohérente : créer du lien et de la poésie « live » . Fêtes forcément inattendues, ses concerts se présentent comme de grands barnums improvisés. Punk de culture, pas forcément jazz, pas franchement chanson, Fantazio a su trouver comment magnifier l'art de l'à-peu-près, étonner son monde et susciter des rencontres-choc placées sous le signe de l'instinct. D'autant qu'il marche au coup de coeur, de ses consoeurs Joëlle Léandre ou Sarah Murcia à l'accordéoniste René Lacaille, en passant par Akosh S, Rodolphe Burger, Camille Boitel, Jean-Yves Ruff, les Indiens déjantés d'Indus Bandits ou le Quatuor Bela,
sans oublier son propre Gang.

> http://www.fantazio.org/

Le Rêvélateur

© Jef RabillonImage précédenteImage suivante

Le Groupe Zur et le Collectif de la Meute vous invitent à découvrir un monde d'images et de sons, bricolés et maîtrisés depuis l'intérieur du Rêvélateur, une bulle monumentale, comme une grosse goutte de rosée qui se serait déposée à Rieux Volvestre.
À la tombée de la nuit, tout autour et à l'intérieur de cette grande bulle luminescente, aux allures de planétarium, des laborantins-rêvélateurs s'activent. Outillés de différents instruments de mesure, de prélèvement, de captation, ils arpentent le paysage à la recherche d'échantillons à récolter et transformer.
Tout est dans la démesure, le Rêvélateur agit comme une loupe sur l'environnement pour en faire une radiographie poétique. Vous passerez sans cesse du macro au microscopique, tout y est décuplé, transformé, amplifié, magnifié. Une étrange expérience vous attend, qui modifiera vos perceptions… pas seulement visuelles.
Attendez-vous à ne plus savoir tout à fait à quelle hauteur d'homme ou de fourmi (!) vous êtes.

Groupe ZUR et Collectif de la Meute

Depuis 1984, le Groupe ZUR (Zone Utopiquement Reconstituée) rassemble lui aussi des individus qui prennent plaisir à inventer en groupe, considérant l'acte de création comme une occasion d'aventure et d'expérience. Pour cela, ils travaillent leurs spectacles dans des lieux inattendus et imaginent in situ des interventions/spectacles qui réagissent aux lieux de présentation. Basés sur la contamination des genres et des langages artistiques, dépassant les spécialisations, ils développent un art entre l'image et l'acte, l'écrit et la parole, le muet et le sonore, le plan et le volume, où les formes picturales et cinématographiques dansent avec les formes théâtrales et sonores. Dans leurs réalisations, les images/sculptures sont des films/tableaux où l'acteur/personnage devient une émergence poétique et le spectateur, un contemplateur actif.
>http://groupe-zur.com

Le Collectif de la Meute rassemble des individus qui ont le désir d'inventer en groupe, de mettre en mouvement leurs idées et leurs rêves. Basé à Douarnenez, il met en place des projets à la croisée des disciplines et des collaborations (architecture, danse, arts plastiques, vidéos) dans une démarche créatrice axée sur l'interrogation de l'espace public. Fortement ancré au territoire du Finistère, le Collectif de la Meute n'en est pas moins par essence nomade. Cette dimension ouverte trouve son incarnation spontanée dans la création de la Bulle d'air, architecture gonflable mobile et base naturelle à partir de laquelle toutes expériences, rencontres et les ramifications expérimentales sont possibles. Le Collectif de la Meute affiche haut et fort une volonté fédératrice : le partage des expériences et des idées, le croisement des gestes et des regards s'affichent comme des désirs nécessaires.
>www.collectifdelameute.com

Source : http://www.pronomades.org/Histoire-intime-d-E…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir