thème : Apprendre
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 10 janvier 2016 à 15h

Phantom Boy

De Alain GAGNOL et Jean-Loup FELICIOLI
Film d'animation | France | 2015 | 1h24mn
Avec les voix d'Edouard Baer, Audrey Tautou, Jean-Pierre Marielle, Jacky Berroyer...
Pour les enfants à partir de 7 ans.

"Un formidable conte sur le pouvoir du rêve" Télérama

CINÉ IN | Tarifs de 6 à 3,50€

Après le formidable Une vie de chat (2010) le duo Alain Gagnol / Jean-Loup Felicioli nous entraîne dans une intrigue policière et fantastique tout aussi réjouissante, en plein cœur d'un New York merveilleusement recréé. Avec un graphisme magnifique, le film nous entraîne dans les aventures d'un super-héros pas comme les autres, rendant un hommage élégant et plein d'humour aux comics américains qui ont enflammé bien des enfances plus ou moins prolongées…

Léo, un garçon de douze ans atteint d'une grave maladie, possède un pouvoir pas banal : il peut sortir de son corps ! Comme un fantôme, invisible de tous, il passe à travers les murs et vole au dessus de Manhattan avec la légèreté d'un oiseau. Mais Léo ne doit pas se servir trop longtemps de cette extraordinaire faculté, au risque de ne pouvoir revenir dans son corps.

Un jour, un mystérieux gangster défiguré, surnommé « l'homme au visage cassé », menace de parasiter New York avec un virus informatique de son invention. Cet homme imposant, toujours vêtu d'un chapeau et d'un imperméable, s'exprime avec grandiloquence et vouvoie tout le monde, y compris Rufus, le petit chien hargneux et très bruyant qui l'accompagne. La journaliste Mary est sur le scoop, avec son esprit vif et malicieux. Elle est secrètement amoureuse de l'intrépide inspecteur Alex. Lequel Alex se retrouve un peu par hasard sur la piste de l'homme au visage cassé.

Mais l'inspecteur est blessé en tentant d'arrêter l'horrible malfaiteur, se retrouve immobilisé à l'hôpital, où il fait la rencontre de Léo, ce garçon singulier doté de son étrange super pouvoir. Léo, qui adore les histoires policières, ne va pas laisser passer sa chance : l'occasion trop belle d'aider ce drôle de policier avec une jambe dans le plâtre. Alors que l'homme au visage cassé plonge la ville dans l'obscurité totale, Alex décide de poursuivre son enquête depuis son lit d'hôpital, efficacement secondé par Mary et surtout par Phantom Boy (vous devinez qui se cache derrière ce pseudo qui fleure bon le super-héros)…

Phantom Boy va réconcilier tous les fans d'aventures fantastiques déçus par les méga-productions qui envahissent les écrans, souvent simplettes et assommantes. Les auteurs reprennent à leur compte l'esthétique des comics des années 60, tout particulièrement l'univers de Stan Lee, le créateur de Spider Man. Ils ancrent leur récit dans un New-York graphique et imaginaire qui va réjouir tous les cinéphiles : les gratte-ciel, les taxis jaunes, et même un superbe clin d'œil au Manhattan de Woody Allen quand Phantom Boy survole un couple assis sur un banc au pied du pont de Brooklyn…

Les voix des protagonistes sont aussi pour beaucoup dans la réussite de Phantom Boy : Jean-Pierre Marielle est le super vilain au visage cassé, Edouard Baer est Alex, le policier casse cou à l'humour charmeur et Audrey Tautou est l'espiègle Mary. Intelligent, drôle, rythmé, Phantom Boy se montre aussi extrêmement sensible quand il s'agit d'exalter sans pathos le courage de ces petits super-héros du quotidien qui se battent contre la maladie.