thème : Résister
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 12 septembre 2019 à 11h

RASSEMBLEMENT DEVANT LE CENTRE de RÉTENTION DE CORNEBARRIEU

Logo Cercle des Voisins.JPG

Septembre, mois de rentrée, mois des horreurs !

Chaque année en septembre, c'est un éternel recommencement. Alors que des milliers d'élèves et regagnent les bancs de l'école, du collège ou du lycée, d'autres se retrouvent derrière les grilles d'un centre de rétention.

Ce 3 septembre 2019, c'est par un avion charter, en catimini, que plusieurs familles albanaises avec 9 enfants ont été expulsées, après avoir passé une nuit derrière les grilles du centre de rétention de Cornebarrieu. Opération coordonnée des préfectures de Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées et Pyrénées-Orientales. Lire le communiqué de presse de la CIMADE : LA CIMADE NOUS INFORME Ce 8 septembre 2019, deux jeunes hommes sont de nouveau derrière les barreaux du CRA de Cornebarrieu, arrachés à leurs formations respectives.

Ne restons pas muet et indifférent au sort de ces enfants privés d'école qu'on préfère enfermer derrière des barreaux. Pour dire notre indignation devant ces arrestations, l'enfermement et les expulsions...le traitement général réservé aux étrangers quels que soient leur état de santé, leur situation familiale ou professionnelle, leur âge...

Le Cercle des Voisins du CRA de Cornebarrieu appelle à un rassemblement devant le Centre de Rétention, ce jeudi 12 septembre 2019 à 11h. Nous rappelons que la France a été condamnée 5 fois par la Cour Européenne des Droits de l'Homme en juillet 2016, pour l'enfermement de familles avec enfants. Ce rassemblement sera l'occasion de montrer notre indignation et notre refus de l'enfermement notamment des enfants, son horreur et son coût exorbitant. Une politique inhumaine faite en notre nom mais sans notre adhésion.

SIGNEZ LA PÉTITION CONTRE L'ENFERMEMENT DES ENFANTS

https://www.cercledesvoisins.org

https://www.facebook.com/profile.php?id=10001

Source : http://lecafedesvallees.fr/index.php?post/JEU…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir