Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 17 août 2019 à 18h30

Haïti par la Littérature et le Cinéma

avec le Point Lecture Communal de Galié

18h30 : Coup de cœur pour « Ne m'appelle pas Capitaine » de Lyonel Trouillot édité par Actes Sud

Résultat de recherche d'images pour "« Ne m'appelle pas Capitaine »"

« Dans le cadre d'un stage de journalisme, Aude, fille d'une riche famille de Port-au-Prince choisit d'interviewer le Capitaine, un vieil homme du quartier pauvre du Morne Dédé, un ancien quartier de rébellion lors de la dictature. « De là où tu viens, les autres n'existent que lorsque vous avez quelque chose à leur prendre. » Celle qui vit du côté des nantis, de ceux qui se sont enrichis sur le dos des autres, ceux qui, comme son frère se perdent dans la drogue et la folie va côtoyer les laissés pour compte. La première approche n'est pas facile. Le quartier de Morne Dédé s'amuse avec la jeune femme dans sa belle voiture. Mais, le Capitaine la chaperonne, il a des choses à lui dire. Ses secrets appartiennent aussi à la famille d'Aude.

19h45 : Repas partagé auberge espagnole. Apéritif offert par la Mairie.

21h : Extraits de « L'homme sur les quais » film de Raoul Peck 1992 France Canada

A travers l'histoire d'une petite fille haïtienne, l'évocation de la dictature des Duvalier.

« Trois feuilles, trois racines. Jeter, c'est oublier. Ramasser, c'est y penser », chantonne une petite voix d'enfant. Dans la rue blanche, inondée de soleil, un Noir tire une charrette, une grosse voiture passe en sens inverse. Tout est calme. Bien trop calme. On sent que la violence est là, comme une chape de plomb qui pèse sur la ville. Nous sommes en Haïti, au début des années 60, dans une maison dont les volets rouge sombre tranchent sur les couleurs acidulées des murs. Par la fenêtre du grenier, une petite fille, Sarah, interrompt ses jeux et regarde quelque chose, là-bas, sur les quais. »

Résultat de recherche d'images pour "« L'homme sur les quais »"

Source : message reçu le 29 juillet 12h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir