thème : Se cultiver
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

dimanche 1er décembre 2019 à 15h

Cabinet de curiosités, collections particulières
Falzarts, atelier d'images

installations d'objets

Aurignac
Vendredi 18 octobre de 15h00 à 20h00
Samedi 19 octobre de 15h00 à 20h00
Dimanche 20 octobre de 15h00 à 20h00

à côté de La Poste

Martres Tolosane
Vendredi 29 novembre de 15h00 à 20h00
Samedi 30 novembre de 15h00 à 20h00
Dimanche 1er décembre de 15h00 à 20h00

à côté de l'école du Matet

gratuit / tous publics musées ouverts de 15h à 20h en accès libre,
pour des visites groupées et commentées, inscrivez-vous en ligne !


En octobre à Aurignac et en novembre à Martres Tolosane, la compagnie Falzarts, atelier d'images vous invite à découvrir ses deux Cabinets de curiosités, collections particulières, rassemblant une multitude d'objets aux histoires singulières, les vôtres !

Françoise Robe collecte des objets en tous genres, elle en compose des histoires, agence les curiosités et propose des visites commentées de ses petits musées éphémères.

Souvenez-vous : quand les Cabinets de curiosités ont fleuri, après la Renaissance, ils rassemblaient objets, sculptures, végétaux et animaux (séchés…) venus de contrées lointaines, lors de la découverte du Nouveau Monde. Certaines interprétations
ou présentations étaient plus poétiques et décalées (parfois pour des raisons peu avouables) que scientifiquement précises et ethnologiquement exactes.

La compagnie Falzarts a gardé, avec son goût de la poésie et du détournement des sens, cette invitation à découvrir les us et coutumes de territoires… proches !

Nous vous proposons de prendre part au jeu en apportant un objet qui raconte quelque chose pour vous : un souvenir d'enfance ou de famille, celui dont on n'arrive pas vraiment à se séparer ou celui que l'on voit depuis toujours, qui nous intrigue par
sa forme ou ses usages supposés…

Mis ensemble et se faisant écho, vos objets raconteront alors de nouvelles histoires… les vôtres, peut-être… les vôtres, pas sûr.


Falzarts, atelier d'images

« L'une de mes préoccupations est la relation entre l'espace dans lequel nous évoluons et l'intrusion sensible de l'invisible. J'aime en tout lieu ressentir l'endroit, percevoir sa respiration au travers des objets, de l'espace agencé ; sentir ses échanges avec l'environnement. Un lieu est un territoire et comme tel il suppose des utilisateurs. le lieu est malléable, soumis à toute intervention ; il est l'empreinte de tous passages, il porte en lui, dans son atmosphère et dans ses murs, la trace de ces contacts. Il y a entre le lieu et son utilisateur un lien indicible, une relation non verbale sensible et sensuelle. Je ne cherche pas une conception particulière de l'espace mais une prise en compte, la reconnaissance d'un ensemble de choses par lequel notre existence s'inscrit. »

Françoise Robe

> http://falzarts.blogspot.com/

Source : http://www.pronomades.org/Cabinet-de-curiosit…