thème : Se cultiver
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 15 juin 2019 à 19h30

Samedi Concert Bedmakers Jazz & Folk au BAO !

Samedi, vraiment, laissez vous embarquer par de grands musiciens dans leur univers, naviguant dans les eaux du folk au jazz !
Et puis la semaine prochaine c'est la Fête de la musique, grande scène ouverte le 21 juin en mode auberge espagnole. Alors commencez à préparer vos morceaux, vos instruments et vos petits plats pour partager tout ça dans la bonne humeur et l'été revenu (vous pouvez dès maintenant contactez Stéphane Lesné pour organiser votre passage sur la scène 06 08 32 49 95).

19h30 1ère partie

20h15 Réservez votre repas
https://ib.guestonline.fr/instabook/bookings/…

21h30 2ème partie

Tribute to an Imaginary Folk Band Bedmakers réunit quatre musiciens aux univers musicaux polymorphes et singuliers. Le saxophoniste/clarinettiste anglophile Robin Fincker (Whahay, Vincent Courtois' Mediums, Surnatural Orchestra), le batteur Fabien Duscombs, le violoniste aux dérives électroacoustiques Mathieu Werchowski et le contrebassiste irlandais Dave Kane. Fort de cette instrumentation riche en couleurs, le quartet fait irruption dans les méandres de la folk anglo-saxonne, avec "Tribute to an Imaginary Folk Band". Il fouille, gratte et creuse cette matière sonore fertile mûrie par les multiples décennies de tradition orale, pour en extraire son essence mélodique et l'observer à travers le regard d'improvisateurs sans étiquettes. Un croisement imaginaire de différentes essences musicales qui propose un répertoire aux itinéraires multiples - à l'image de ces musiques qui, bien que profondément liées à leur racines, ne connaissent pas de frontières pour autant. En 2019, Bedmakers poursuit avec son nouveau répertoire son voyage dans les méandres de la musique folk. Ici cohabitent musiques populaires, blues et improvisation libre. A la fois collecteur et ré-inventeur, le quartet bouscule les relations entre musique traditionnelle et expérimentale et fait apparaître des bribes de ritournelles dans un flot de jazz improvisé. L'arrivée de Dave Kane, contrebassiste Irlandais et fin connaisseur de cet héritage culturel, donne un nouveau souffle à cette recherche. Ce nouveau répertoire se concentre sur l'évocation dans l'improvisation d'un des ingrédients principaux des musiques populaires, la danse. S'éloignant des musiques à programmes du jazz contemporain, Bedmakers élargit son répertoire en un réservoir qui se veut inépuisable, mélange de collectage et de compositions originales. Le groupe cherche à évoquer le lâcher prise, la transe, la liesse collective d'un parquet de danse par le biais d'une expérience musicale d'une grande amplitude dynamique. Le ressac de gestes bruitistes, les boucles incessantes de l'archet, les mélodies entêtantes du saxophone et le son polymorphe de la nouvelle section rythmique du quartet convergent vers un but commun, vibratoire et partageur, de danse invisible et de choc moléculaire.

Source : message reçu le 12 juin 16h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir