Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 22 juin 2019 à 9h

Stage "Explorer la CNV à travers le théâtre"

A l'inverse des préjugés courants à propos de la Communication Non-violente, il ne s'agit pas de communication dans un sens de manipulation (comment dire les choses pour arriver à mes fins), mais d'une passionnante recherche d'authenticité et de respect, de l'autre comme de soi-même.

Ce stage sur 2,5 jours permettra d'aborder la CNV en profondeur, au-delà de la compréhension intellectuelle du processus, du mental ou du blabla… Grâce aux jeux et exercices théâtraux, l'approche sera très « expérientielle », à travers le théâtre, le corps et les émotions

Ce sera aussi l'occasion de travailler sur notre expression, avec le théâtre-forum : comment dire les choses, au lieu de les taire ou de les vociférer ?…

« Danse avec ton chacal » : en CNV, le chacal représente les jugements. Au lieu de nier et de refouler notre chacal, on apprendra à l'écouter, l'apprivoiser, pour explorer tout son potentiel transformateur ! Le chacal est une porte d'entrée : voyons où il nous mène…

Parmi les thèmes abordés :

  • l'écoute empathique
  • identification de mes émotions et besoins dans l'action (jeux coopératifs)
  • comment recevoir un jugement ? Aller au-delà de la culpabilité et de la colère
  • écouter et accueillir un NON
  • la danse de la rage (une marelle un peu particulière!)
  • analyser des situations de conflit et travailler notre expression à travers le théâtre-forum (un fantastique outil d'éducation populaire)

Le stage est à prix libre (prix suggéré autour de 100€, selon les possibilités de chacun-e!) On est aussi ouvertes au troc. Une prise en charge de l'intégralité du coût du stage est possible pour les salariés ou travailleurs indépendants.

Vous êtes bien entendu invité-e-s à rester camper à Can la Haut pendant toute la durée du stage, afin de favoriser encore plus la richesse des échanges dans le groupe!

Le stage sera facilité par :

Élise Boisson :


Elise pratique la CNV depuis 2013. Elle s'est formée auprès d'Helen Adamson et d'Amalasiri Murcia, sur un format intensif de 18 rencontres au sein d'un même groupe et réparties sur 3 ans. Elle souhaite perpétuer cette approche pratique et expérientielle pour rendre accessible la CNV au plus grand nombre.
Elle s'est formée en expression corporelle dramatique, théâtre expérimental fondé sur une plus grande essence de notre être pour une présence scénique vraie au sein du Laboratorio Escuela de Barcelone.
Elle est maman d'un petit Lucien qui a déjà 2 ans et qui lui permet de réapprendre constamment.

"Plus qu'une méthode, la CNV est une manière de vivre. Et lorsque je dévoile ma vulnérabilité, lorsque je me sens vivante ou lorsque je n'ai rien a répondre et que je garde le silence, je sais que j'utilise une communication non violente".

Marguerite de Larrard :


Diplômée de Sciences-Po et formée à la fonction de facilitatrice, Marguerite anime des ateliers portant sur la facilitation de processus participatifs, la participation communautaire et la permaculture humaine depuis 2009. Elle s'est également formée aux techniques de clown et de théâtre social, afin d'explorer les thématiques qui lui tiennent à cœur par le biais du corps et des émotions.
En parallèle de son projet d'autonomie d'inspiration permaculturelle sur la ferme Can la Haut (canlahaut.wix.com/canlahaut), elle accompagne des groupes et organisations sur la communication bienveillante, les pratiques coopératives et la facilitation de réunions et d'assemblées.
Maman de 3 enfants, elle est passionnée par la CNV qu'elle pratique depuis 2 ans au sein d'un groupe auto-géré commingeois.

Source : https://canlahaut.wixsite.com/canlahaut/perma…
Source : message reçu le 28 mai 23h