thème : Se cultiver
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 20 juin 2019 à 18h30

Hêtre et Phasmes

Cie Libertivore

arts du cirque

Rieux Volvestre Mercredi 19 juin à 18h30
en bord de Garonne, suivre les flèches jaunes

Seilhan Jeudi 20 juin à 18h30
suivre les flèches jaunes

Sepx Vendredi 21 juin à 18h30
devant la salle des fêtes

Vendredi 21 juin de 20h00 à 21h30
près de la salle des fêtes
BISTRONOMADE(S) : Menu 8€, réservations vivement conseillées

Martres Tolosane Samedi 22 juin à 18h30
cour de l'école du Matet

gratuit / tous publics / durée : Hêtre 35min et Phasmes 30min

À Rieux Volvestre, Seilhan, Sepx et Martres Tolosane, rendez-vous en pleine nature pour fêter l'arrivée de l'été avec deux très belles propositions de la compagnie Libertivore. Vous assisterez (à la verticale) au solo aérien Hêtre et (à l'horizontale) au duo terrien Phasmes, tous deux mêlant danse et acrobatie.

Juste sous un arbre, une jeune femme vous emmène d'abord dans une forêt de mystères et de songes. Sur une branche en suspension - agrès hors du commun - elle s'élève petit à petit du sol, dans une ascension lente, fluide, pour se retrouver en apesanteur et guider nos regards au ciel.

Plus loin, sur un lit de feuilles, un duo de main à main, qui semble ne faire qu'un, s'entremêle, roule, se déploie, s'élance et se rattrape, bien ancré au sol. Les deux interprètes forment une étrange entité, sans queue ni tête - comme ces insectes dont on ne sait plus très bien s'ils appartiennent au monde animal ou végétal - et se métamorphosent au fil de leurs envolées.
Véritables prouesses physiques, Hêtre et Phasmes se font écho. D'une pièce à l'autre, attendez-vous à être émerveillés et hypnotisés par ce corps à corps quasi animal.


Cie Libertivore

La compagnie Libertivore a été créée en 2005 par Fanny Soriano (danseuse, acrobate aérienne) et Jules Beckman (musicien, performeur multidisciplinaire). Ensemble, ils créent le spectacle Libertivore (Jeunes Talents Cirque 2007), puis participent à la création du spectacle Autochtone (2009) aux côtés du collectif AOC.
Fanny Soriano développe un travail corporel mêlant cirque et danse, agrémenté de recherches sur la matière organique. Son cirque, d'essence métaphysique, vise à explorer les relations entre la Nature et la Nature Humaine : autour d'un corps matière, malléable et métamorphosable, le langage acrobatique de la compagnie sonde la place de l'homme dans un biotope (sur)naturel.
S'inspirant des respirations de la nature, dont elle tire agrès, scénographies et accessoires, la metteuse en scène cherche à mettre en valeur les vertus d'une simplicité parfois indécelable, méconnue ou mésestimée.
www.libertivore.fr

Source : http://www.pronomades.org/Hetre-et-Phasmes

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir