Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 10 avril 2019 à 17h

Histoire de Julie qui avait une ombre de garçon

par Comme une Compagnie, mise en scène et adaptation collectives

dirigées par Sarah Cousy

Dans le cadre d'Un Printemps au Théâtre en Coeur de Garonne,

l'association Avancez Culturel et la médiathèque du Fousseret

vous proposent un spectacle à partager en famille

A partir de 6 ans

Tarifs : 5€ plein / 3€ réduit (enfants, famille, chômeurs.ses, adhérent.e.s AC)

Réservation conseillée :

05 81 64 61 26 ou avanceexzculturelassexo@gmail.com

C'est l'histoire d'une petite fille pleine de vie, un conte moderne et poétique sur le pouvoir de s'affirmer tel qu'on est..

"Quand une ombre un peu trop sombre vous suit comme votre ombre, elle vous encombre !". Comme Une Compagnie présente sa dernière création d'après l'album jeunesse original et engagé de Christian Bruel, illustré par Anne Bozellec, grand succès de la fin des années 70 qui, quarante ans plus tard, reste toujours d'actualité.

Julie est une charmante enfant dynamique, tendre, un rien insolente, jamais à court d'idées saugrenues. On dit d'elle que c'est un garçon manqué. Elle en déduit qu'elle est une fille pas réussie ! Et voilà qu'un matin, son ombre est devenue celle d'un garçon qui caricature le moindre de ses gestes. Mais allez donc vous défaire d'une ombre qui n'est même pas la vôtre... Il suffit parfois d'une rencontre pour que tout s'éclaire.

Un spectacle de théâtre-multimédia qui laisse affleurer l'émotion, l'humour et distille un joyeux esprit d'émancipation..

Une scène blanche, comme une page blanche; l'histoire s'écrit sous nos yeux. Une chambre d'enfant comme crayonnée sur une page. Julie nous invite dans son imaginaire, peuplé d'ombres et de lumière, de voix familières ... et résonne un violoncelle. Ombre vidéo, ombre chinoise, ombre projetée. Les parents ne sont que voix et jambes; la rue s'invite dans la chambre. Et Julie part à l'aventure... à la rencontre d'elle-même.

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=zXsHQUbuS1o

Source : message reçu le 8 mars 14h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir